Chronicle 1 : Harbingers of War - Chapitre 2, Erica (1)

Aux abords du Lac Innadril se dressent Giran et Innadril. Un immense désert s’étend au nord du Défilé de la Mort. Un fleuve des larmes s'écoule du sud jusqu'au Lac Innadril. Sur la colline, au nord-ouest du rivage, se dresse un château avec dans toutes les directions une vue sur le lac.

C'était une de ces brûlantes journées d'été où le soleil transperce le ciel comme une flèche. Les douves entourant le château brillaient de milles feux, pourtant de sombres nuages se rassemblant au nord au dessus des montagnes noires prédisaient l'arrivée imminente de pluies diluviennes. Les corbeaux croassaient, tandis que les 2 armées, attendaient impatiemment le début du conflit. Graham n'était qu'un vieil homme portant de vieux habits coûteux, représentant un seigneur de château comme un commerçant visiterait un palace. A son arrivée à la tente, Sir Graham ajusta sa cape et se plaignit du vent venant de l'ouest.

A l’inverse, Erica Ken Weber attacha ses cheveux pour qu'ils puissent voler avec le vent.. Son inquiétude avant la bataille était exacerbée par la morosité Sir Graham. Les drapeaux de clan autour du campement grondaient comme de gigantesques feux de camp sous le vent. Sur le coté, les mercenaires s'occupaient d'une cache d’approvisionnement, distribuant des flèches.

« Grâce à la bonne volonté du Seigneur et à son grand investissement, nous n'aurons pas à subir de pénurie de matériel. Si seulement les autres choses étaient aussi bien gérées par vous, les mercenaires ou ces combattants de seconde classe »

Graham se moucha, promenant son regard désagréable sur le campement. Un autre clan venu siéger, se préparait silencieusement au combat. Un groupe de trente elfes noir équipés de fines épées polies et d'armures en mithril fut déployé sous un drapeau noir sur lequel se dessinait un loup rouge. Au premier plan, une Elfe Noir aux cheveux d'argents, commandait la troupe.

« Ne vous inquiétez pas, ce sont les mercenaires de la fraternité du Loup Rouge. Il est dit qu'ils ont récemment surpassé un groupe de chevaliers griffon de haut rang dans une guerre de clan.»

« Oh… C'est impressionnant ! » répliqua Graham d'un regard dédaigneux.

« On dit aussi qu'ils n'ont ni fierté ni compassion, mais qu’ils ont la fâcheuse habitude de s’énerver et d'abandonner ceux qui les emploient. Récemment, quelqu'un faisant partie d'une guilde commerçante a essayé de les engager mais s'est retrouvé la langue coupée. Il avait du dire quelque chose de mal. »

Les yeux de l'Elfe Noire se dirigèrent sur Erika, comme si elle avait senti son regard. Délibérément, Erica porta son bras droit sur la gauche de sa poitrine, et se pencha dans un geste de salut. Sir Graham se détourna rapidement.

« C'en est assez de l'inspection, retournons voir Sir Sieghardt. »

« Si tel est votre souhait, mon Seigneur »

Avant même qu'elle ait fini sa phrase, Graham lui tournait déjà le dos et se précipita vers le camp de mercenaires. Erica sourit.

De toutes les guildes de nains, l'Enclume Noire était connue pour créer et utiliser d'étranges appareils mécaniques. La rumeur disait que l'Enclume Noire avait participé à la tragédie de Dion, quand le Noyau de la tour de Cruma avait été réveillé.

« Bien, faites comme vous le voulez, je n'ai rien à dire d'autre pour le reste. »

Sieghardt leva ses deux mains et les 3 nains présents levèrent leurs paumes. A l'arrière de leur main, se trouvait un tatou noir en forme d’enclume. Ils bougeaient leur petites jambes tout en parlant et Sieghardt hochait la tête de temps en temps tandis que les nains lui expliquaient quelque chose. Finalement, le chef des Nains serra la main de Sieghardt et les nains s'en allèrent tout aussi bruyamment. Erica eut une petite toux sèche et parla prudemment d'une voix quelque peu forte.

« Mon Général, nous sommes en avance sur le programme, mais Sir Graham estime que l'inspection est terminée »

Sieghardt parut surpris mais Graham hocha la tête en signe d'acquiescement.

«J'en ai vu assez de la digne apparence des troupes de Sir Sieghardt. Je suis impatient de voir les résultats de la bataille. Mais…»

Graham fit une pause et regarda Erica. Celle-ci hocha la tête doucement. « Je sors un moment »

« Non, » dit Sieghardt, « C'est bon. Erica est une servante de confiance »

« Dans ce cas… » Graham ouvrit la bouche pour parler, mais hésita à nouveau. « Comment pouvez-vous faire confiance aux Nains ? »

Un sourire se dessina doucement sur le visage de Sieghardt.

« Je n'ai jamais dépendu des Nains de la sorte avant aujourd'hui, mais ce serait une offense que de ne pas les accepter, considérant toute la sincérité dont ils ont toujours fait preuve à mon égard. »

Semblant satisfait, Graham s'en alla sans un mot de plus, et laissa Sieghardt et Erica par seuls.

« Cela ne me dérangeait pas de sortir mon Général, mais je vous suis reconnaissante pour avoir dit que j'étais une servante de confiance. »

« Nous allons devoir parler de beaucoup de choses durant la bataille, mais ce serait compliqué les choses que de devoir tout expliquer de nouveau plus tard. » Sieghardt ajouta ensuite, comme s'il pensait soudainement à quelque chose : « Les choses sont vraiment en avance sur l'emploi du temps. Je pense que vous avez fait un travail remarquable, jusqu'à la dernière pomme de terre pour l’approvisionnement »

Erica toucha ses cheveux doucement en signe de modestie.

Elle voulut lui demander à propos des Nains, mais se ravisa. Sieghardt le lui dirait bien assez tôt. Il concevait toujours seul ses stratégies et ne donnait comme instructions à ses subalternes que ce qu'il était nécessaire d'être fait. Elle avait été surprise plusieurs fois au début, mais s'était récemment habituée à ses ordres inattendus.

L'Elfe Noire qui commandait les Loups Rouges les attendait tous les deux lorsqu'ils émergèrent du camp. Elle s'approcha de Sieghardt et tendit la main. Après avoir doucement déposé ses lèvres sur sa main gantée de cuir Sekaman (ntld : intraduisible), Sieghardt lui fit des compliments en langage elfique, langue avec laquelle Erica était peu familière. La femme eut un sourire crispé mais ne dit mot, retournant au camp où les troupes étaient rassemblées. Elle semblait bien aimer Sieghardt.

Les mercenaires qui défendaient le château furent déployés sur les murs. Se protégeant les yeux du soleil à l'aide de la main, Erica les inspecta soigneusement. Elle pouvait voir que beaucoup d'elfes étaient dotés d'un physiques léger et doux, ainsi qu'une peau couleur perle que les femmes de Ruhn leur enviaient tant. Non loin, se tenaient aussi quelques mages habillés de robes d'un blanc éclatant, leur bâton à la main.

« Il y a 20 archers ou plus au-dessus de nous. Nous devons nous attendre à beaucoup de pertes quand nous attaquerons les portes du château. »

« Ne vous inquiétez pas Erica » dit Graham d'une voix pleine de confiance.

« Ceci est l'étendue de leur forces. Vous pouvez être certaine qu'ils n'ont pas touché à beaucoup plus que des outils de ferme avant ceci. Leur arcs ne peuvent cacher leur infériorité numérique »

Sans un mot, Sieghardt regarda les forces déployées sur les murs du château et laissa un sourire se dessiner sur son visage.

« Lionna… elle n'est pas mal. »

Erica avait entendu ce nom récemment. Quand elle avait appris que le Seigneur de Giran avait attribué la responsabilité de la défense du territoire à une fille d’à peine 20 ans, elle avait éclaté d’un rire sceptique.

Bien que Lionna Blackbird ait déjà commandé avec succès des forces dans d'autres conflits, Sieghardt et Erica avaient vaincu des adversaires bien plus formidables qu'elle. Cependant, ils étaient troublés par la rumeur qui disait que Lionna avait reçu la protection divine du Dragon de Feu, Valakas.

Erica balaya toutes ces rumeurs de son esprit. Peut-être connaissait-elle trop bien toute l'histoire. Indifférent, son Général qui se tenait devant elle, pouvait tuer un adversaire tout en riant. Elle ne savait pas à quoi il pensait, seulement qu'il allait gagner. Elle lui laisserait la bataille et se concentrerait sur le travail dont elle la responsabilité.

Soudain, les soldats agités furent sur le qui-vive. Certains montrèrent du doigt les portes du château, une expression d'incrédulité sur le visage. Dans un crissement strident, les portes du château s'ouvrirent et un Elf, portant sur sa peau de porcelaine une cotte de maille elfique, émergea. Chaussé de bottes en platine et portant une épée long à la taille, il leva une main droite vide dans un geste de paix.

« Il semblerait qu'il soit venu se rendre. »

L'Elf franchi le pont au dessus des douves, et se dirigea vers l'endroit où Sieghardt et Erica se tenaient, approchant prudemment d'un pas agile. Il s'inclina courtoisement devant Sieghardt puisqu'il était le chef des attaquants. Sieghardt fit un signe de tête mais l'Elf se redressa et parla d'une voix élégante.

« Ceci est un message de Lionna Blackbird qui a la responsabilité de la défense du château de Giran. »

L'Elf tira un parchemin de sa ceinture et le déplia des deux mains.

« Valeureux Commandant, braves Soldats. Je souhaite de tout mon cœur vous féliciter pour votre dignité et votre obéissance. En tant que protectrice du château de Giran, je vous implore de déposer vos armes et de retourner d'où vous venez. La propriété de ce château fut décidée il y a bien longtemps, et il n'y a pas de raison que cela change. Peu importe ce que vous recherchez, ce n'est pas par la force militaire que vous l'obtiendrez. Cette déclaration est aussi une mise en garde : si vous persistez délibérément dans cette attaque, vous subirez une cruelle défaite.

Au nom de Lionna Blackbird, Commandant de la défense du château de Giran» Je n'ai plus rien à ajouter.

Le faciès déformé de Graham contrastait avec le rire rafraîchissant qui couvrait le visage de Sieghardt.

L'Elf qui avait fini de parler à voix haute, n'affichait aucune expression. Comme tous les elfes que Erica connaissait, celui ci avait un visage qui ne trahissait pas la moindre émotion. Attendant la réponse de Sieghardt, il se tenait là, sans cligner des yeux. Sieghardt s'éclaircit la voix et hurla.

« Partez et dites à cette jeune femme que vous considérez comme votre chef, que je ne lui ferai aucun mal si elle me remet le château ! C'est tout. »

Des rires fusèrent du camp des attaquants au cri de Sieghardt. Cependant, l'Elf répondit sans hésitation, ni même le moindre signe d'agitation.

« Je transmettrais à Dame Lionna que vous avez rejeté sa requête. Je m'en vais. »

L'Elfe repartit rapidement vers les portes du château, offrant son dos sans défense.

Erica vint se placer aux côtés de Sieghardt.

« Si vous vouliez les mettre en colère, n'aurait-il pas été préférable de lui trancher la gorge avant de le renvoyer ? »

« Quelle colère? Tout ceci n'est que formalité de siège. »

« Vraiment? Y'aurait-il des principes à respecter, même avec cette fille, Lionna ? »

Sieghardt inclina la tête.

« C'est une règle. Tout doit se produire en respectant la volonté du château. Ils protégeront le château, nous l'envahissons. Nous exprimons nos intentions et décidons de la date et de l'heure. Ceux qui violent ces règles ne seront jamais reconnus par le château. »

« Mais cela ne donne-t-il pas un avantage à ceux qui défendent le château? »

Erica hésita, mais Sieghardt rit en connaissance de cause. Quelle que soit la manière dont elle envisageait les issues possibles de cette bataille, elle ne pouvait imaginer être vaincue. Erica soupira et étira ses épaules.

Soudain, un vent humide se leva, en provenance des montagnes du nord.

Précédent
Chronicle 1 : Harbingers of War - Chapitre 3, Lionna (1)

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Lineage II ?

213 aiment, 45 pas.
Note moyenne : (268 évaluations | 13 critiques)
6,3 / 10 - Assez bien
Evaluation détaillée de Lineage II
(52 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

218 joliens y jouent, 1762 y ont joué.