Chronicle 1 : Harbingers of War - Chapitre 1, la bataille pour Giran

Grâce aux efforts du Cardinal Seresin, les graines de la confiance semblent avoir finalement pris racine. Le sinistre sentiment d'une crise imminente était partagé par toutes les races. Le brasier de la guerre qui allait consumer le pays tout entier prit feu à un endroit que personne n'aurait pu prévoir – Il ne s’alluma pas dans les régions frontalières, ni même dans les froides régions du Nord où errent des monstres, mais profondément dans le royaume des hommes.

Chronicle 1 : Harbingers of war

L'histoire est le pire professeur pour le plus têtu des élèves. Les humains semblent avoir besoin d'ennemis comme l'air qu'ils respirent. S'ils ne peuvent trouver aucun adversaire à leur démesure, ils commenceront en chercher autour d’eux. Depuis que j’ai pris connaissance du désastre de Giran, les mots de mon unique professeur résonnent en moi comme un torrent de sagesse perverse : Puisque des humains sont nés des ordures des dieux, ils sont naturellement sale…

Après que l'Ambassadeur Elf eût passé les splendides portes du château d'Aden, le Duc Lewin Waldner, qui avait conservé le contrôle de Gludio, fut exilé. Le nouveau Seigneur n’était qu’un aventurier aux racines inconnues. A Dion, le Duc Ashton fût forcé d’abdiquer au profit des rebelles, en s’enfuyant vers Aden. Bloqué par les mercenaires Ol Mahum, les soldats du RoI Amadeo ne purent venir au secours du Duc. La victoire à un siège est sans appel - un chef rebelle qui capture un château devient le Seigneur légitime de tout le territoire. Le Roi ne pouvant que confirmer les résultats. Les Humains firent bien d'en tenir compte - même si les rébellions externes atteignant le territoire, pouvaient rapidement causer le déclin du royaume. Le Chaos s’empara du destin des hommes - une bataille importante était en cours dans la partie la plus riche du royaume, marquant un tournant important dans le cour des évènements.

Beaucoup de questions restèrent en suspend lors de la bataille pour le château de Giran. Pourquoi, alors que les Seigneurs avoisinants étaient si brusquement remplacés, le Baron Carmon Esthus pouvait-il consacrer ses forces à une excursion pour vaincre Antharas? Où errèrent les survivants après la bataille ? Où était le baron lui-même et pourquoi a-t-il confié son château Leona Blackbird dont l'importance était pourtant inconnu ?

Pourquoi ceux qui se trouvaient sur le champs de bataille se appréciaient-ils allègrement le fait que les choses avaient toujours été ainsi? Les réponses sont aussi évidentes pour Siegfried (ntd : Sieghardt), un mercenaire ayant voyagé d'Elmore pour se battre au siège, que pour la jeune princesse qui lutta pour défendre le château à la demande du Baron. Pour ces deux-là comme tant d'autres, les raisons en étaient Les Messagers de Guerre.

- Élève de Hardin et auteur de Dasparion, Hindemith, Ordonnance de l'Empire, 1640

Chronicle 1 : Harbingers of War - Chapitre 2, Erica (1)

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Lineage II ?

213 aiment, 45 pas.
Note moyenne : (268 évaluations | 13 critiques)
6,3 / 10 - Assez bien
Evaluation détaillée de Lineage II
(52 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

218 joliens y jouent, 1762 y ont joué.